Avengers Infinity War : le début de la fin [ critique]

Avengers Infinity War est, selon nous, le meilleur film du Marvel Cinematic Universe. Il ouvre avec brio l’épitaphe, qui se poursuivra avec Ant-Man and The Wasp, Captain Marvel et se finira avec Avengers 4, des dix premières années du MCU. Et on vous explique pourquoi.

Synopsis

Alors que les Avengers et leurs alliés ont continué de protéger le monde face à des menaces bien trop grandes pour être combattues par un héros seul, un nouveau danger est venu de l’espace : Thanos. Despote craint dans tout l’univers, Thanos a pour objectif de recueillir les six Pierres d’Infinité, des artefacts parmi les plus puissants de l’univers, et de les utiliser afin d’imposer sa volonté sur toute la réalité. Tous les combats que les Avengers ont menés culminent dans cette bataille, qui décidera du destin de la Terre et du reste de l’univers, et qui impliquera tous les héros déjà connus, dont les Gardiens de la Galaxie.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=eIWs2IUr3Vs]

Le début de la fin

En 2008 sortait Iron Man. A l’époque, rien ne laissait présager que le film porté par Kevin Feige, Jon Favreau et surtout Robert Downey Jr allait à ce point fonctionner. A cette occasion, en dehors de l’action, de l’humour et des easter eggs à rallonge, on découvrit une autre future tradition Marvel Studios : les scènes post-générique. Le meilleur moyen, pour le studio, de commencer à tisser des liens à travers 18 films. Puis ce fut au tour de Hulk, Thor, Captain America et tout leurs amis. Et, aujourd’hui, il est temps pour tout le monde de solder les comptes. Et raccorder autant de fils narratifs ne peut pas se faire en un seul film, alors Kevin Feige a eut l’idée assez judicieuse de diviser les enjeux sur deux films chorales ET deux films pseudo-standalone. Car ce qui se dessine aujourd’hui dans Avengers Infinity War n’est que le début de la fin. Ant-Man and the Wasp, prévu pour le 18 juillet 2018, apportera une notion importante : la dimension quantique, où se cache peut-être quelque chose d’essentiel. Ensuite, il sera temps de fêter l’arrivée de Captain Marvel, le 6 mars 2019, en essayant de comprendre pourquoi elle n’est pas apparue plus tôt. Rappelons que sa puissance fait d’elle la seule héroïne à pouvoir taper Thanos sans trop forcer. Et tout ce joli petit monde devra mener l’assaut final dans Avengers 4, le 25 avril 2019. Et mettre fin aux dix premières années du Marvel Cinematic Universe. Mais, pour l’instant, occupons-nous de Avengers Infinity War.

Le film captain marvel est toujours prévu pour 2019
Captain Marvel sera l’une des clés de l’avenir du MCU

Plus Thanos que Avengers

Ne nous y trompons pas, sous ses allures de film-chorale, c’est surtout le film de Thanos. Et de sa quête personnelle. Je n’ai pas trop tenu les comptes, mais il doit avoir un taux de présence à l’écran de quasiment 75% du temps. Je dois dire que cerner ses motivations profondes, découvrir l’Ordre Noir, et voir les rapports entre le Titan Fou et ses deux filles est délectable, car cela permet de mieux le cerner. Je classe Thanos en tête des meilleurs méchants du MCU. Car il est complexe, profond, parfois cruel, parfois tendre et attentionné, et je dois dire que son discours et son point de vue se défendent réellement, les rendant compréhensibles (à défaut de les rendre acceptables). L’Ordre Noir suit aussi, à un niveau moindre, ce genre de schéma. C’est la détermination de Thanos qui va être à l’origine de ce qui va arriver aux Avengers. Le statut quo de départ est déjà bancal, car d’un côté nous avons un Titan fou en pleine possession de ses pouvoirs propres, servit par un Ordre Noir tout entier dédié à sa cause, affûté, et avec un véritable plan à la hauteur de son intelligence. En somme, une machinerie de guerre, marchant inexorablement vers la récupération des Pierres d’Infinité (et donc du pouvoir ultime). Ses motivations sont à la fois simples et profondes. Son véritable but convoque les heures les plus sombres de l’Holocauste, parfois même avec des mots qu’on pourrais imaginer avoir été tenu il y a 65 ans par le connard moustachu. Ca m’a fait froid dans le dos. Honnêtement, je n’ai jamais vu un big bad du MCU écrit avec autant de délicatesse et de subtilité. De l’autre côté, les Avengers sont désassemblés comme on peut difficilement l’être plus. La névrose de Tony est à son paroxysme et Robert Downey Junior assure. Thor est enfin fidèle à ce qu’il doit être. Wanda et Vision sont géniaux. En fait j’ai l’impression d’avoir enfin eut droit aux vraies versions de chaque personnage. Pour le reste, nous sommes sur les acquis de Civil War, et les Avengers sont dispersés, d’autant que Thor, héros le plus présent à l’écran, ne peut pas leur prêter main forte, trop occupé à mener sa propre quête. Les fronts se multiplient, les plans ne sont que vaines tentatives désespérées de se voiler la face. La tension est très forte dès le début du film et ne fait que monter, rendant les inévitables phases d’humour Marvel presque rafraîchissantes et salvatrices ! Et, lors du dernier acte, une issue vraiment forte commence à se dessiner de façon assez évidente.

Il y aura un avant et un après
Infinity War nous donne à voir un Tony Stark désemparé.

La thématique de la mort

La mort est ultra présente dans ce film. L’ambiance est pesante de bout en bout, et surtout la thématique est autant développée dans les faits que dans les points de vue. À ce titre, certains dialogues sont d’une profondeur que l’on a encore jamais vu dans un film du MCU. Les niveaux de lecture du film tournent tous autour, et il faudra le voir plusieurs fois pour tout saisir sur ce point. Et il était temps que Marvel Studios prenne ses responsabilités car on se retrouve devant un film qui assume quasiment tout ses choix, qui assume son côté sombre et qui assume le symbolisme de la mort du début à la fin.

Le MCU vers de nouveaux horizons

Des cicatrices très nettes se dessinent dans Infinity War. Le renouvellement de cet univers devient inévitable. Au moment où ces lignes seront publiées, je serais en salle pour le deuxième visionnage. Un troisième est même déjà prévue, pour bien préparer le prochain Modcast. Et je dois dire que je comprends pourquoi Marvel a choisi d’enchaîner avec le second épisode de Ant-Man, film léger si il en est. À ce jour, Infinity War est le meilleur film du Marvel Cinematic Universe. De ce point de vue, le game est plié au moins jusqu’à Captain Marvel. Je dois dire aussi que les dernières bandes-annonces du film ont été très intelligemment gérées par Marvel Studios car elles nous ont masqués les vrais enjeux.

Pour conclure

D’aussi loin que je me souvienne, les comics de mon enfance résonnent encore des « Avengers, rassemblement ! » lancés par un Steve Rogers prêt à en découdre. Ce film m’a permis de voir certains de ces grands moments prendre vie sous mes yeux. Ce qui suis est donc un pur ressenti. Je sors de ce film avec l’impression d’être redevenu ce gosse de 8 ans, fan de comics, qui vient de voir certains de ses comics préférés prendre vie sous ses yeux. Il impact complètement les choix fait pour Ant-Man 2 et Captain Marvel, choix dont Kevin Feige a légèrement parlé récemment dans certaines déclarations. Il impact de façon claire et définitive toutes les directions possibles pour l’avenir du mcu. Avec Avengers Infinity War, une grosse page, 10 ans et 18 films du Marvel Cinematic Universe, commence à se tourner. Cela continuera (en filigrane) dans Ant-Man and The Wasp et dans Captain Marvel. Et Avengers 4 aura la lourde tâche d’ajouter le mot fin. Voilà pourquoi, sur Le Geek Moderne nous avons décidés de mettre en place plusieurs choses. Premièrement, dès vendredi, nous ouvrirons un nouveau salon sur notre Discord qui sera dédié aux débats. Celles et ceux d’entre vous qui auront vu le film pourront venir dans ce salon pour en parler sans crainte de spoiler, échanger leurs points de vues et théoriser sur l’avenir du mcu (je vous donnerais plus d’infos vendredi sur notre compte Twitter). Deuxièmement, lundi soir, l’équipe du Modcast se réunira (sous la houlette de Laylorane) pour enregistrer un épisode spécial du podcast 100% Infinity War et 100% spoilers. Ils vous donneront leurs avis, analyses, théories et news sur le film et l’avenir du mcu. L’épisode sera mis en ligne au plus tard le 4 mai. Et, pour finir, chaque mois, vous retrouverez un Point MCU avec les dernières news, théories et analyses du Marvel Cinematic Universe. Alors, pour ne rien rater, une seule solution : restez connectés !

Résumé
Avengers Infinity War : le début de la fin [critique]
Titre
Avengers Infinity War : le début de la fin [critique]
Description
Avengers Infinity War est, selon nous, le meilleur film du Marvel Cinematic Universe. Il ouvre avec brio l'épitaphe, qui se poursuivra avec Ant-Man and The Wasp, Captain Marvel et se finira avec Avengers 4, des dix premières années du MCU. Et on vous explique pourquoi.
Rédacteur
Pour
Le Geek Moderne

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Une pensée sur “Avengers Infinity War : le début de la fin [ critique]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.