Critique de Tomb Raider (2018)

Aujourd’hui, nous nous penchons sur le cas de la nouvelle adaptation de Tomb Raider, avec Alicia Vikander en vedette principal. Inspirée par le reboot du jeu vidéo, il semblerait que cette version ne soit pas à la hauteur de nos espérances.

 

Synopsis

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet ni ambition : elle se contente de sillonner en moto l’East End de Londres où son boulot de coursier lui permet à peine de payer son loyer. Et même si elle est inscrite à la fac, elle va rarement en cours. Fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle se décide un jour, sur un coup de tête, à résoudre l’énigme de sa disparition. Tournant le dos à sa vie londonienne, Lara met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux : armée de son seul courage, elle apprend à repousser ses propres limites et plonge alors dans l’inconnu.

 

Avis

On ne va pas se mentir, le film réalisé par Roar Utaugh est une vraie purge. Mais attention, une purge de compétition. L’histoire, bancale au possible, n’a absolument ni queue ni tête. Les personnages sont tellement peu travaillés qu’ils en sont fantomatiques. Pour tout vous dire, la seule attraction du film, la seule personne s’en sortir avec les honneurs c’est Alicia Vikander. Alors vous allez me dire que c’est normal vu que c’est elle qui joue le rôle principal. Sauf qu’on ne peut pas faire un film avec un seul personnage. Même le méchant de l’histoire est totalement oubliable. Concernant la réalisation, dans ces rares meilleurs moments elle n’est qu’une copie de séquences du jeu vidéo. À tel point qu’on s’attend presque avoir des QTE apparaître à l’écran. Dans ses pires moments, qui sont malheureusement les plus nombreux, on est même pas au niveau d’un téléfilm de TF1. Ceux d’entre vous qui connaissent camping paradis me comprendront… Ajoutez à cela que les effets spéciaux sont relativement ratés, la musique est nullissime et vous comprendrez ma déception.

 

Alicia Vikander sauve le reboot de Tomb Raider
Alicia Vikander est le seul atout du film.

 

Conclusion

Finalement, le plus grand mérite de cette adaptation est de nous permettre de comprendre que la version avec Angelina Jolie n’était peut-être pas si mauvaise que ça. Au-delà, nous nous retrouvons devant le premier gros nanard de 2018. impossible donc de vous conseiller d’aller le voir. Gardez plutôt votre argent pour aller soutenir, la semaine prochaine, la sortie de Ready Player One du grand Steven Spielberg. Et espérons que nous retrouverons vite Alicia Vikander dans un film à la mesure de son talent.

Résumé
Critique de Tomb Raider (2018)
Titre
Critique de Tomb Raider (2018)
Description
Aujourd'hui, nous nous penchons sur le cas de la nouvelle adaptation de Tomb Raider, avec Alicia Vikander en vedette principal. Inspirée par le reboot du jeu vidéo, il semblerait que cette version ne soit pas à la hauteur de nos espérances.
Rédacteur
Pour
Le Geek Moderne

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.