Deadpool 2 : un retour en (X-) force !

Deadpool 2 sort aujourd’hui sur nos écrans, avec pour mission de faire aussi bien que le premier, et de préparer l’arriver de la X-Force. Un pari presque réussi.

Ryan Reynolds assure

En effet l’acteur maîtrise son personnage encore mieux que dans le premier opus. L’humour trash de Deadpool est toujours présent, les vannes fusent et l’on se retrouve face à une adaptation plutôt fidèle du personnage du comics, l’aspect effrayant en moins. Le reste du casting fait le boulot. Zazie Beetz impose Domino avec brio, Josh Brolin est un Cable tout à fait correct. Finalement, seule Brianna Hildebrand est en-dessous de ses camarades. La faute à un scénario remisant son personnage à une place insignifiante.

David Leitch, réalisateur en devenir

Et son expérience de cascadeur et de réalisateur de seconde équipe se fait sentir, dans le bon sens du terme. La réalisation prend de l’ampleur, les money-shots en jettent et les combats gagnent des chorégraphies qui relèvent, parfois, du ballet. Certains pouvoirs, notamment celui de Domino, sont ingénieusement mis en images, et chacun a droit à son heure de gloire. Le scénario, de son côté, fait la part belle aux twists, aux références très méta. Et, surtout, il prépare la suite d’une version « Fox » du MCU. Et cela se fait intelligemment, du moins concernant un certain Dark Phoenix.

Alors, c’est le film parfait ?

Non. C’est clairement un film à aller voir car il est vraiment bon. Il lui manque simplement un petit truc qui donnerait envie de retourner une ou deux fois supplémentaires. En revanche, on en ressort avec une vrai impatience liée à X-Force. Ce n’est une surprise pour personne, X-Force est en préparation, le tournage commencera cette année et se veut être encore plus fort que Avengers. Le problème, c’est que le dernier acte de Deadpool 2 tease tellement ce futur film qu’il finit un peu par se perdre lui-même au passage. Je me suis même surpris à finir en ayant l’impression d’avoir vu dans cet acte une bande-annonce pour X-Force. En soi, ça n’est pas un défaut, mais ça crée une attente qui, si elle se révèle déçue par le futur film, risque d’amoindrir Deadpool 2. En dehors de ça, je dirais que le fait d’être monté en gamme est une bonne chose, mais il faut que cela continue car Deadpool est un personnage qui mérite d’être adapté avec TOUTES ses facettes. Il manque encore la folie souvent terrifiante dont il fait preuve dans les comics. Et l’on sent parfois que le scénario hésite à franchir le pas. Il faut donc avoir cette ambition pour la suite : toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.

En conclusion

Meilleur que le premier, Deadpool 2 est vraiment un bon film. Il confirme que le mercenaire le plus trash de l’écurie Marvel a le potentiel pour devenir une grande franchise du cinéma de super-héros. Il passe donc la seconde avec brio, maintenant on a hâte de le voir passer la troisième !

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »