Elseworlds partie 2 : ça se corse !

La seconde partie du crossover Elseworlds est plutôt bonne, mais montre les limites du choix de trois épisodes…

Sommaire du dossier Elseworlds

Synopsis

Elseworlds partie 2 : Alors qu’Oliver et Barry sont toujours coincés dans le corps de l’autre, les deux hommes prennent les devants sur John Deegan (Jeremy Davies) et se dirigent vers Gotham City avec Supergirl pour comprendre pourquoi leur réalité a changé. Pendant leur séjour, ils rencontrent la mystérieuse Kate Kane (Ruby Rose), qui leur fournit des informations qui mènent le groupe à Arkham Asylum.

Notre avis

Oliver, Barry et Kara arrivent à Gotham City pour enquêter sur leur ennemi. Surtout, ils vont de suite découvrir la noirceur de Gotham. Impression très bien rendue par les décors de la ville (merci les éclairages), et très bien gérée par le scénario. Même Oliver ne s’y sent pas du tout à l’aise, c’est dire. On retrouve ici avec joie la dualité, qui existe aussi dans les comics, entre Batman et Green Arrow. Dans les comics, ce dernier a été conçu au départ comme un clone de Batman. Ici, Oliver passe son temps à dire que Batman est une légende urbaine inventée pour faire peur, et que c’est Arrow le vrai PREMIER justicier. Ils découvrent pourtant le projecteur avec le bat-symbole.

Le bat-signal de elseworlds
Nos héros découvrent le Bat-Signal dans Elseworlds

Après avoir été arrêtés par le GCPD, et libérés sur caution, ils découvrent que c’est Kate Kane, cousine de Bruce Wayne, qui les a fait libérer. Le personnage ne prend que peu part à l’enquête de nos héros, mais les scènes qu’elle partage avec eux ont surtout pour but de tester la popularité du personnage auprès des téléspectateurs. La série Batwoman entre bientôt en tournage, pour une diffusion soit cet été, soit en septembre. On note aussi que Kara et Kate se sentent proches, un clin d’œil étant fait en V.O. étant fait à World’s Finest

Pendant ce temps, la team Arrow et la team Flash unissent leurs forces et entre en contact avec un messager inter-dimensionnel qu’il prennent d’abord pour une nouvelle version de Jay Garrick, mais qui est en fait le Barry Allen de Terre-90. Il leur explique que la solution est dans le livre. Livre que le Monitor a donné au docteur John Deegan pour qu’il réécrive la réalité. Nos héros retrouvent le Flash de Terre-90 pour faire face au Monitor, mais il revoit le Flash sur sa Terre, stop net les tentatives de Kara, et leur explique que tout ceci n’est qu’un test pour déterminer si ils sont aptes à affronter la véritable menace qui arrive. A n’en pas douter, cette menace teasée ici est l’Anti-Monitor. Ce qui veux dire clairement que la prochaine crise que devront affronter les héros de la CW sera Crisis on Infinite Earths. LA fameuse crise teasée aussi dans The Flash saison 5, dans laquelle Flash va disparaître.

Le Flash 90 dans Elseworlds
Elseworlds permet à John Wesley Shipp de reprendre le rôle de Barry Allen dans le costume de la série des années 90 !

Elseworlds partie 2 se termine avec le Monitor qui demande à Deegan de réécrire une nouvelle fois la réalité. Oliver et Barry se retrouvent dans la peaux de bikers sans pouvoirs, arrêtés par des policiers qui sont en fait Malcolm Merlyn, Ricardo Diaz et le fils de Deathstroke, et qui doivent aussi affronter Superman Noir.

En conclusion

Beaucoup d’éléments sont teasés et introduits dans cet épisode, ce qui peux laisser l’impression, d’une part, que trois épisodes pour un crossover c’est trop peu, et, d’autre part, que Elseworlds ne sera au final qu’une bande-annonce de 02h15 pour une grosse adaptation de Crisis on Infintie Earths.

A suivre…

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas la série Flash des années 90, à laquelle Elseworlds fait abondamment référence, voici un avant-goût. Le générique était signé par MONSIEUR Danny Elfman.

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.