Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Jumanji : Bienvenue dans la jungle est la « suite » du film de 1995. Plus qu’une suite, c’est surtout un soft-reboot qui a le mérite de prendre ses distances avec le précédent. Sans doute pour ne pas se mettre à dos les fans du film culte avec Robin Williams en vedette.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=1iyVQy2Z_KM]

Jumanji : un soft-reboot réussi

La grande force de ce Jumanji 2 est justement de ne pas être une suite. Réalisé par Jake Kasdan, le fils de Lawrence Kasdan (scénariste de Star Wars 5 et 6 et architecte de la nouvelle trilogie), il prend dès le début ses distances avec l’original de 1995, au point de ne faire que très peu référence à Alan Parrish. Ici, ce n’est pas Jumanji qui débarque dans le monde réel, mais de vrais gosses qui sont catapultés au coeur de la jungle de Jumanji via l’interface d’un jeu vidéo. Et leurs avatars vidéoludiques sont leur exact opposés. Spencer, le geek timide, prend l’aspect du docteur Bravestone, caricature du héros bodybuildé invincible. Bethany la bimbo devient le professeur Oberon, petit gros de 40 ans. Fridge, star du football de son école, devient Moose Finbar le comique. Et Martha, jeune fille complexée, timide et sarcastique devient Rudy Roundhouse, tueuse d’homme parfaite et sculpturale.

Dwayne Johnson est la vedette principale de Jumanji 2
Dwayne Johnson joue la carte du second degré dans Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Dwayne Johnson est topissime en docteur bravestone, rôle dans lequel il fait preuve d’une auto-dérision qui confirme tout le bien que je pense de cet excellent acteur ! De son côté, Karen Gillan (alias Nebula dans les Gardiens de la galaxie) est sur la même longueur d’onde. En revanche, j’ai trouvé Jake Black assez « feignant » dans le rôle de Shelly Oberon. On a connu le garçon plus inspiré… Et Kevin Hart (Moose Finbar) est une petite déception, loin d’être à la hauteur de sa réputation de spécialise du stand-up. Mention particulière à Nick Jonas, qui joue Jefferson McDonough, et qui fait preuve d’un certain talent.

Un sympathique divertissement

Voilà ce qu’est ce film. Ne vous attendez pas à un chef d’oeuvre, en revanche ce que Jumanji 2 fait il le fait bien. Les deux heures passent très vite, le rythme est bon, la réalisation efficace. Alors si vous voulez passer un bon petit moment au ciné entre potes, allez-y !

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.