Marvel‘ s Jessica Jones saison 2 : le retour de l’anti-héroïne

Le 8 mars dernier est sortit la seconde saison de Jessica Jones sur Netflix, et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la qualité fait un joli bon en avant !

 

Un scénario cohérent

Mélissa Rosenberg, déjà show-runneuse sur la première saison, a sût construire une histoire cohérente et profonde. Toujours sur une durée de 13 épisodes, longueur piège induisant souvent une baisse de régime à mi-saison, elle nous offre à voir un arc global qui évolue crescendo et avec peu de temps morts. Nous plongeons avec plaisir dans le passé de Jessica, ce qui permet de découvrir comment notre détective favorite a obtenue ses pouvoirs. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste. Malcolm évolue drastiquement, devient plus mature et prends une épaisseur particulière. Jeri voit sa position professionnelle remise en question. Et Trish devient tellement obsédée par le besoin d’être une super-héroïne et d’aider les gens qu’elle déraille de plus en plus. Et toutes ces trames se répondent et amènent à un final très fort.

 

Trish Walker en mode Sarah Connor
Trish Walker muscle son jeu dans cette deuxième saison !

 

Une saison, des réalisatrices

Selon la volonté de Marvel, de Netflix et de Mélissa Rosenberg, chaque épisode est réalisé par une réalisatrice différente. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela apporte de la fraîcheur. A noter que cela ne nuit pas à la cohérence globale de la réalisation de la série, dont le ton est celui des films noirs de la grande époque d’Hollywood. Krysten Ritter va encore plus loin dans l’exploration de la psyché de Jessica, la rendant encore plus humaine et touchante. Carrie-Anne Moss fait correctement le boulot. Rachael Taylor est en nette progression par rapport à la saison 1 et apporte une sorte de folie nuancée très en phase avec l’évolution du personnage de Trish. Eka Derville vole presque la vedette à Krysten Ritter, tellement il fait de Malcolm un personnage incontournable. Et les seconds rôles sont du même calibre.

 

En conclusion

Jessica Jones, après une saison 1 plutôt intéressante, nous offre à voir une seconde saison encore plus sombre, psychologique et maîtrisée. Les pistes ouvertes pour une saison trois sont nombreuses, mais, dans la mesure où l’on ne sait pas si la série restera sur Netflix, il faudra probablement attendre longtemps avant de revoir Melle Jones.

Résumé
Marvel‘ s Jessica Jones saison 2 : le retour de l’anti-héroïne
Titre
Marvel‘ s Jessica Jones saison 2 : le retour de l’anti-héroïne
Description
Le 8 mars dernier est sortit la seconde saison de Jessica Jones sur Netflix, et, le moins que l'on puisse dire, c'est que la qualité fait un joli bon en avant !
Rédacteur
Pour
Le Geek Moderne

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.