Marvel’s Daredevil saison 3 : le retour en grâce !

Daredevil est de retour sur Netflix depuis le 19 octobre,dans une troisième saison qui revient, avec bonheur, aux fondamentaux !

Synopsis

Matt Murdock a survécu à l’effondrement de la tour de Midland Circle. Mais alors qu’il essaie de se faire oublier, un ancien ennemi va resurgir avec de nouveaux alliés et avec un plan destiné à détruire à la fois Matt Murdock et Daredevil.

Tendu comme un arc

Cette saison 3 de Daredevil, menée avec brio par Erik Oleson au poste de showrunner (un ancien de Arrow), tendue tout au long des 13 épisodes. L’arc narratif, librement inspiré du run Born Again de Frank Miller, est construit comme une lente escalade vers un final inexorable. Car peu de choses peuvent éviter à deux locomotives lancées à pleine vitesse de se heurter. Charlie Cox et Vincent d’Onofrio maîtrisent leur personnage jusqu’au bout des ongles. Matt Murdock se cherche, se reconstruit, et, peu à peu, trouve enfin une sorte d’équilibre somme toute précaire. Wilson Fisk évolue presque en miroir inverse, presque au point de se perdre avant de muer, mais, promis, pas de spoil.

Les autres rôles sont aussi bien servis. Foggy prend une épaisseur salvatrice, Karen est toujours aussi pugnace et prête à tout, et Wilson Bethel campe un Bullseye quasi-parfait. Finalement, seul l’agent Nadeem m’a un peu déçu, simplement car le rôle manque de nuance.

Une réalisation élégante

La réalisation de cette saison 3 a bénéficiée d’un soin tout particulier. L’univers visuel de chaque personnage est bien respecté et évolue en même temps que lui. Les séquences de combat sont d’un très haut niveau esthétique et technique. Le summum est atteint dans une scène dont la chorégraphie est une réponse à celle de la scène du couloir dans la saison 1. Et surtout, cette réalisation sait doser les choses, rien n’est jamais trop ou pas assez et tout tient absolument la route jusqu’à la dernière seconde du dernier épisode, ce qui doit être une première dans l’histoire des séries Marvel-Netflix.

Quid de l’avenir ?

Malgré ce que certains peuvent penser, il semble logique d’imaginer l’avenir des séries comme Daredevil sur le futur service de svod Disney Play, car les droits arrivent bientôt à expiration, et je ne vois pas pourquoi MIckey se priverait d’une série de qualité. D’ailleurs, Luke Cage et Daniel Rand seraient déjà en train de louer leurs services à Oncle Picsou.

En conclusion

Loin de la déception The Defenders, Daredevil saison 3 représente le meilleur de l’association entre Marvel et Netflix. Reste maintenant à savoir si la saison 2 du Punisher, prévue pour début 2019, sera du même tonneau. En attendant, profitez bien de cette dernière saison de Daredevil ! 

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.