Test Erica sur Playstation 4

Cédant à la mode des films interactifs, Erica va plus loin, et augure de l’avènement prochain du film dont on est le héros.

Erica est une exclusivité PS4, dans un genre que je qualifierais de « film dont on est le héros », assez proche de la série de livres bien connue. C’est un jeu d’aventure totalement en prises de vues réelles, comme un film interactif avec un gameplay très minimaliste et compatible Playlink.

On y incarne Erica, une fille qui a perdue sa mère et vue son père assassiné devant ses yeux avec un étrange symbole gravé sur son torse… Devenue adulte, ses souvenirs remontent à la surface. Erica décide donc de mener l’enquête, en commençant par une sorte maison de repos tout droit sortie de American Horror Story. Le jeu est sortit sur le PSN au prix de 9,99 euros.

Il est tout à fait possible de jouer avec la manette, via le pavé tactile, mais il est plus agréable de passer par l’application dédiée sur smartphone. Dans tous les cas, tout se fait au tactile : choix des réponses, de directions ou la manipulation d’objets.

Erica est l'héroïne du jeu
La jeune Erica que vous incarnez

Le jeu est entièrement traduit et doublé en français, ce qui permet de rentrer rapidement et efficacement dans ce qui se révèle réellement etre un film interactif.

De fait, on se retrouve parfois spectateur et certaines interactions sont anecdotiques. Cependant, on se retrouve irrémédiablement pris dans l’intrigue.

Le scénario à embranchements multiples permet de varier les plaisirs en rejouant.

En somme, meme si le jeu ne dure que deux heures, il est prenant et ouvre la voix à une nouvelle génération de titres !


Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.