Wolverine, mutant de légende

Depuis sa création, Wolverine est devenu le plus populaire des X-Men. Retour sur le parcours de ce mutant atypique.

Bien avant que l’excellent Hugh Jackman ne lui prête ses traits en 2000 dans le X-Men de Bryan Singer, Wolverine était déjà l’un des mutants préférés des fans de comics. Pourquoi ? Certainement en partie grâce à ses pouvoirs particuliers, mais pas que. Son caractère, son histoire, ses failles y sont aussi pour beaucoup. Tout a démarré en 1974.

 

Naissance d’un anti-héros

 

Naissance de Wolverine
Le Wolverine originel.

Len Wein et Herb Trimpe créent en 1974, à la demande de Marvel qui souhaitait envahir le marché canadien, un personnage originaire du pays des caribous. Et pour le nommer, ils choisirent le nom d’un animal bien connue dans les contrées canadiennes : le glouton. Et en anglais, le nom de cet animal se traduit par wolverine. Il voit le jour dans les pages d’Incredible Hulk, pendant un arc durant lequel Hulk doit affronter un wendigo dans le grand nord canadien. Par prudence, le gouvernement canadien décide de liquider les deux monstres en envoyant sur place l’arme X, alias Wolverine. Mais à cette époque il ne possède que des griffes d’acier fixées sur ses gants. Il faudra attendre l’arrivée de Chris Claremont au scénario pour que le personnage se développe réellement. Et Frank Miller apporta le côté anti-héros.

 

Wolverine : les origines

Wolverine s’appelle en réalité James Logan et il est né aux alentours de 1810 dans la province d’Alberta au Canada. Son père biologique, Thomas, était un ivrogne et l’a abandonné. Il a été recueilli par John et Elizabeth Howlett. A l’âge de 10 ans, un soir où son père biologique a débarqué chez ses parents adoptifs pour le reprendre, il fut pris d’un accès de colère en voyant Thomas tuer John, et découvrit par la même occasion que des griffes en os peuvent pousser à volonté entre ses doigts. Cédant à sa rage et à la peur, il tua Thomas. 

Devenu adulte, il fut un temps engagé comme mercenaire ayant pour mission d’enlever des prisonniers politiques japonais pour les confier à des scientifiques américains à des fins d’expérience, après avoir tué leur famille. Dans la foulée il fut recruter par la Division Alpha, dirigée par James et Heather Hudson, qui est une sorte d’Avengers version Canada.Mais il est manipulé par James, qui arrive à le convaincre de faire recouvrir son squelette d’adamantium. Suite à cela, il rejoint les X-Men, ce qui provoque un véritable conflit canado-américain. A cette époque il est déjà tel qu’on le connais aujourd’hui : solitaire, irascible, imbuvable, en rébellion constante contre l’autorité. D’où ses prises de tête avec Cyclope.

Mais avec le temps, Wolverine réussit à trouver sa place au sein du groupe et à en devenir l’un des leader. 

 

Logan
Wolverine à la tête des X-Men

Il rencontra la femme de sa vie lors d’une expédition au Japon. Elle s’appelait Mariko, et il avait pour mission de tuer son père, chef du cartel du crime. En guise de représailles, Mariko fut empoisonnée par Silver Fox et Wolverine dut la tuer pour abréger ses souffrances. 

 

Les amomureux
Mariko et Logan

 

Aujourd’hui, Il est le directeur de l’institut Jean Grey, construit sur les cendres encore fumantes de l’école Xavier.

 

Un mutant presque Oméga

Pour ceux d’entre vous qui suivent les X-Men, le terme oméga doit vous être familier. Pour les autres, il désigne le niveau ultime de la puissance d’un mutant. A ce niveau on trouve le Phoenix, Tornade, le professeur X sous certaines conditions et quelques autres. Mais Wolverine est un cas particulier car, si il n’est pas classifié à ce niveau, ses pouvoirs sont particuliers et lui permette de réaliser des exploits. Par exemple son pouvoir de régénération est tel que, même réduit à l’état d’atome il peut se reconstruire. Voilà pourquoi, pendant un affrontement face à un Hulk complètement déchaîné, le géant de jade a stoppé le combat en annonçant qu’il ne pourrait pas y avoir de vainqueur du fait que leurs pouvoirs de régénération respectifs les rendent quasi-invulnérables.

C’est grâce à cela qu’il a put supporter l’opération durant laquelle son squelette a été recouvert d’adamantium. Ses deux qualités combinées le rende presque immortel, sauf si il est transpercé par le sabre de Muramasa, si Magneto lui arrache son métal (ce qui est déjà arrivé) ou si Malicia le touche.

Wolverine est aussi surnommé l’animal car ses pouvoirs lui ont permis d’être insensible aux maladies et au vieillissement mais surtout de devenir extrêmement résistant, puissant, avec des canines prononcées ainsi qu’une vue et un odorat ultra développé.

 

Et Hugh arriva

Il faut reconnaître que l’arrivée de Hugh Jackman dans le rôle a propulsé ce personnage sur le devant de la scène. Même en étant, de son propre aveu, très moyen dans le premier X-Men, il vola la vedette à toute la distribution. Y compris Ian McKellen et Patrick Stewart. Tant et si bien que l’intrigue de X-Men 2 tourne entièrement autour de lui. Après 6 films X-Men et bientôt 3 spin-off, Hugh a décidé de raccrocher les griffes, après 17 ans de bons et loyaux services. Une page se tourne donc. 

A moins que la rumeur concernant une future rencontre avec DeadPool se révèle être vrai…

 

Un film X-Force est en préparation…

Affaire à suivre…

Laurent

Musicien, passionné de jeux vidéo et de cinéma fantastique.

8 pensées sur “Wolverine, mutant de légende

  • 9 février 2017 à 10 h 45 min
    Permalink

    Arg, si Deadpool rencontre Wolverine dans Deadpool 2 ça serait le bonheur * – * . Super article, je suppose que tu as du lire l’arc de « La Mort de Wolverine » ? Tu en penses quoi ?
    Et puis, il y a le film Logan aussi que j’attends avec impatience 😀

    • 9 février 2017 à 11 h 05 min
      Permalink

      Je trouve que cet arc est une hérésie totale, et que d’un point de vue artistique Marvel s’est fichu de la gueule du monde. D’ailleurs ils ont prévu de le ressusciter prochainement. Du coup pour moi la vraie fin de Logan c’est l’arc « Old Man Logan » dont le film qui sort en mars sera une adaptation assez libre d’après ce que je sais. D’ailleurs j’ai prévu d’en faire la critique sur le site le soir même de la sortie.

      • 9 février 2017 à 11 h 20 min
        Permalink

        Yeaaah Old Man Logan o// . Je suis totalement d’accord avec toi. Et j’avais lu qu’ils voulaient le ressusciter… Comme quoi ils sont au courant de leurs mauvais choix ^^. Je lirais ta critique du film Logan du coup :D.
        Sinon, Je sais que pour Deadpool 2 ils vont faire venir câble normalement.
        Je vois que toi aussi tu es passionné par les comics 😉 (et surtout que tu cites les comics papier et pas que les film) .

        • 9 février 2017 à 11 h 24 min
          Permalink

          En fait les univers héroïques au cinéma ont la bonne idée de prendre leurs distances avec les Comics car ça leur permet de faire preuve d’une plus grande liberté créative, et ça vaudrait presque la peine de faire un article sur les versions cinéma. par contre n’hésite pas à partager un maximum sur les réseaux sociaux !

    • 9 février 2017 à 11 h 09 min
      Permalink

      Et la rencontre entre Wolverine et Deadpool est prévu pour Deadpool 3, car ils vont se servir de ce film pour lancer la X-force. Le seul problème c’est d’arriver à convaincre Hugh Jackman de reprendre le rôle du griffu.

  • Ping :Logan : un final crépusculaire pour un mutant de légende

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.